Samedi 25 Novembre 2017
Bulletin
Daixois
  ABONNEMENT
Newsletters/SMS
  Allo Mairie
   03 80 56 54 12  
 
Accès rapide Rubriques
Accueil > Histoire et Patrimoine > Histoire > Champmoron
Champmoron

Le domaine de Champmoron est pour la première fois mentionné au XIIIe siècle quand, en 1240, le propriétaire du domaine y accorde droit de pâturage aux religieux de Bonvaux.


Domaine particulier du Duc de Bourgogne, il est, à partir de 1313, une Maison Forte défendue par un rempart (toujours existant) et un fossé, à l'usage des habitants de Plombières qui s'y réfugient en cas de danger. Au cours des XIIIe et XIVe siècles, le domaine change plusieurs fois de propriétaires.

En 1477, Louis XI annexe la Bourgogne et devient propriétaire de Champmoron. Il en fait don à son secrétaire qui le vend aux Chartreux de Dijon en 1485.

Pendant la ligue en 1592, le domaine est saccagé puis restauré en 1666 par le prieur des Chartreux qui y ajoute une chapelle.

A la Révolution, le domaine de Champmoron, vendu comme bien national, est acquis et exploité par cinq familles de fermiers.

Au XIXe siècle, il devient une ferme prospère installée sur un relief pierreux pourtant peu propice à l'agriculture, nécessitant de grands travaux d'irrigation et de nivellement. A cette époque, la ferme s'étend sur 300 hectares.

De 1848 à 1863, Champmoron est la propriété de Monsieur Hias Bonnet qui aménage le domaine et fait construire la ferme du Chêne. Il intervient sur le paysage en plantant une grande quantité d'arbres, fait reconstruire une partie des bâtiments alors en ruines et aménage des bâtiments communiquant entre eux par des aqueducs. Après 1863, la ferme connaît plusieurs propriétaires et en 1900 elle est exploitée et renommée pour la qualité du lait qu'elle produit.